Les actualités d'Astrée

Lettre de Gilbert Cotteau, fondateur d’Astrée, à Simone Veil

gilbert_cotteau_simon_veil_.jpg

Chère Simone Veil,Vous êtes là. Vous nous avez quittés vendredi matin il y a 48 heures et pourtant vous êtes là dans mon cœur.J’ai été soulagé d’apprendre que vous vous êtes éteinte chez vous, sereinement, entourée de quelques proch...

Abonnez-vous à la newsletter

Actualités

Témoignage de Pierre, 45 ans, accompagné par Jean

1pa.jpg

Qu’est-ce qui vous a amené à contacter Astrée ?

Pendant 10 ans, j’ai exercé une activité importante en tant que manager d’une équipe de 15 ingénieurs dans la robotique. Toujours faire mieux, à la recherche de la perfection, j’ai vécu 10 ans de surmenage… Jusqu’à faire un premier infarctus. Le stress continuel au travail m’a même amené à faire une récidive quelques semaines plus tard, à seulement 43 ans… Après avoir été hospitalisé, je suis tombé dans une dépression. Comment à mon âge, c’était possible de faire un infarctus ?! J’étais dans l’incompréhension et j’ai eu beaucoup de mal à l’accepter.

Pendant ma dépression, je me suis éloigné de mon entourage. Je culpabilisais beaucoup. Je me disais que si je m’étais laissé stresser, si j’avais fait ces infarctus, et que si je j’étais malade, c’était de ma faute. Je me suis replié sur moi, je voulais juste me cacher.

Survivre d’un infarctus, c’est comme avoir une deuxième vie qui commence. J’avais perdu tout repère et tout lien social. Il fallait tout changer et tout recommencer. C’est à cette période que j’ai été orienté par la médecine du travail, Apport Santé qui m’a mis en relation avec l’association.

Qu’est-ce que l’accompagnement vous a apporté ?

Je suis accompagné par Jean, mon bénévole depuis un peu plus d’un an maintenant. J’aime me confier à lui car je sais que je peux tout lui dire. Il m’écoute sans me juger et en même temps, il arrive à cadrer l’échange. En effet, même si on peut parler des heures sur différents sujets, il réussit à percevoir ce qui est essentiel pour moi. Une relation de confiance s’est installée. J’arrive mieux à reconnaitre ce qui me met en difficultés mais aussi les forces qui sont les miennes. Maintenant, je vais beaucoup mieux. Avec Jean, on a espacé les rendez-vous d’un par semaine à un toutes les deux semaines.

Chaque chose que je peux faire seul aujourd’hui, comme mes démarches administratives ou encore prendre mes rendez-vous médicaux est en partie grâce à mon accompagnement. Je vois bien aussi que je vais plus facilement vers les autres aujourd’hui. Et puis, j’ai décidé d’exercer une activité à domicile en tant qu’auto-entrepreneur, loin du stress que j’ai pu connaître.

L’accompagnement que j’ai eu avec Jean est à mon sens un véritable cadeau. C’est un lien social dont on peut avoir tous besoin. La maladie, les problèmes de travail ou encore la dépression le brise mais Astrée permet de le renouer. 

Afficher toute la rubrique

©2014-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives