Les actualités d'Astrée

Lettre de Gilbert Cotteau, fondateur d’Astrée, à Simone Veil

gilbert_cotteau_simon_veil_.jpg

Chère Simone Veil,Vous êtes là. Vous nous avez quittés vendredi matin il y a 48 heures et pourtant vous êtes là dans mon cœur.J’ai été soulagé d’apprendre que vous vous êtes éteinte chez vous, sereinement, entourée de quelques proch...

Abonnez-vous à la newsletter

Accompagner les personnes en souffrance

Constat

1img1.jpg

De plus en plus de personnes se sentent isolées ou en situation de souffrance : 82 % des Français ont dans leur entourage une personne confrontée à des problèmes personnels ou professionnels (problèmes relationnels, personne à charge, sentiment d’impuissance devant les décisions imposées au travail...).
Astrée propose de les aider à reprendre leur vie en main et leur donner les moyens de s’en sortir par elles-mêmes.

Projet

Le projet vise à mettre en relation une fois par semaine une personne en souffrance, rencontrée au préalable par le référent de l’association, et un bénévole formé aux méthodes de l’écoute relationnelle. Le programme de formation initiale du bénévole est de 15h, avec un entretien avant et après, puis un suivi mensuel au sein des groupes d’échange de pratiques et des formations supplémentaires sur demande.

Objectifs

img2.jpg

Cette méthode unique d’accompagnement individualisé a pour objectif de rompre l’isolement des personnes fragilisées en les laissant s’exprimer sans jugement ni interférence. Ce processus efficace leur permettra à la fois de retrouver la confiance et les forces nécessaires pour conduire leur vie et évoluer vers un mieux-être.

Bénéfices

Nous redonnons la parole aux personnes en souffrance, au coeur de la démarche, elles retrouvent pas à pas la maîtrise de leur vie. Cette relation à l’autre, cette mise en oeuvre d’une bienveillance éclairée repose sur des professionnels formés et attentifs, en mesure d’accompagner au mieux les personnes fragilisées. Les bénéficiaires de ce projet sont à 72,5 % des femmes de 48 ans, dont 71 % vivent seules et 60 % sont inactives.


En 2013, Astrée suit 350 personnes et forme 350 bénévoles.

Témoignages

Photo de Gilbert Cotteau
Gilbert Cotteau

Gilbert Cotteau, Fondateur d’Astrée : "La personne fragilisée parvient à puiser elle même l’énergie de décider ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut plus grâce à la relation d’aide bénévole, gratuite et régulière. Ensemble, nous faisons émerger les ressources que chaque personne porte en elle. Je vous remercie de nous rejoindre par votre geste de générosité."

 

Marie, 50 ans : "Pour des raisons de santé, j’ai été obligée d’arrêter mon travail. Un jour, j’ai craqué. Même si j’avais quelques amis, je ne parvenais plus à partager ma détresse. J’ai alors pris contact avec Astrée, avec appréhension et interrogation : «Mais que peuvent les autres à ce qui m’arrive ?» Chez le bénévole qui venait me voir, j’ai perçu non seulement un grand respect, mais aussi une qualité d’écoute, une ouverture d’esprit, une générosité... Il est très important que des initiatives comme celle-ci existent."

 

©2014-2017 Azimut Communication - Création sites internet & Bornes interactives